La sexualité, c'est compliqué : partager nos expériences est important.

Derniers billets

Pages

Compteurs


Touzes …

Publié le 10/09/2007 à 21:26 | Auteur : Franck
Faire l'amour à plusieurs, prendre part à des partouzes relève-t-il seulement du fantasme ? Pas si sûr ! 37 % des hommes ont déjà eu des rapports avec deux personnes en même temps. Et si ils paraissent plus enclins que les femmes à ces variations, ce n'est pas nouveau.

Des partouzes depuis l’AntiquitéL'amour à plusieurs permet de démultiplier les combinaisons possibles, et de jouer beaucoup plus intensément avec la simultanéité d'activités passives et actives. Pendant plusieurs siècles, les vases grecs (qui sont des récipients pour boire) vont jouer avec des représentations des différents cas de figure. Déjà un simple groupe de deux hommes et d'une seule femme offre un grand nombre de variantes. Par exemple, la femme est à quatre pattes ; un homme, derrière elle, appuyé sur ses reins, la pénètre ; elle a dans la bouche le sexe de l'autre homme, penché sur elle, lui caressant les épaules. Mais les trois peuvent être debout ; la femme, pliée en avant, est pénétrée par l'un tandis qu'elle se retient aux hanches de celui dont elle goûte le sexe. Ou encore : la femme est allongée à plat ventre sur une table qui met son vagin et sa bouche à la bonne hauteur pour les deux hommes qui la pénètrent de leur sexe. Bref, je ne vais pas continuer à vous faire des dessins… Je pense que vous avez compris …

Plus confortable ou plus acrobatique

Dans ces partouzes, tous peuvent aussi s'allonger : la femme se couche cuisses écartées sur l'homme qui la pénètre vaginalement. Le deuxième homme se place dans son dos pour pouvoir réaliser une pénétration anale. Cette position du sandwich donne la solution à la vieille énigme : "deux pénètrent et deux sont pénétrés, et pourtant ils ne sont que trois…"

Mais cette préférence pour les positions confortables n'exclut pas des tentatives plus sportives : deux hommes debout se font face et soutiennent une femme entre eux. Celle-ci, ventre vers le haut, dos vers le sol, a les jambes sur les épaules de l'un, qui la soutient par les fesses de façon à ce que sa vulve se retrouve contre sa verge ; elle s'appuie des épaules contre la poitrine de l'autre homme, qui est dans son dos et lui caresse le ventre et les seins pendant qu'elle lui caresse la verge.

Quoiqu’il arrive : Safe Sex les loulous !!

Le sexe, c’est bon pour la santé !

Publié le 18/01/2007 à 14:09 | Auteur : Franck
Le sport en chambre, c’est bon pour la santé ! Non, il ne s’agit pas là de l'appel d’une secte hédoniste mais bel et bien le résultat de plusieurs études scientifiques. Découvrez le véritable panorama des vertus de l’amour !

En plus de sensations fortes et plaisantes, l’acte sexuel se retrouve paré de nouvelles vertus : il permettrait d’augmenter l’espérance de vie, préviendrait les coups de blues, l’apparition de problèmes cardiaques et même la survenue de certains cancers. Mais parfois, la sexualité connaît des hauts et des bas… Comment redresser la barre et bénéficier au mieux des bénéfices de l’amour charnel ?

Les 4 fantastiques bénéfices de l’amour

Parce que le coeur n’est jamais loin de l’amour, l’activité sexuelle bénéficie principalement à la santé cardiovasculaire. Les chercheurs ont souligné que les risques cardiaques diminuent à mesure alors que la fréquence des relations sexuelles augmente. Véritable effort physique, l’acte sexuel permet d’éliminer les toxines, d’activer la circulation veineuse et de muscler le cœur. C’est sa sollicitation qui va directement influer sur sa santé : pendant la période d’excitation, la fréquence cardiaque passe de 75 pulsations par minute à plus de 100 pulsations par minute, voire 180 pulsations au moment de l’orgasme. Faire l’amour, c’est un excellent exercice pour le muscle cardiaque qui a besoin de travailler pour bien se porter. Attention cependant, une activité sexuelle peut être contre-indiquée en cas de graves maladies cardiovasculaires.

L’acte sexuel répété (au moins 3 fois par semaine) permettrait de réduire de 15 % le risque de développer un cancer de la prostate. Ce premier cancer masculin touche 40 000 hommes par an en France.

Mais les femmes bénéficient aussi d’une activité sexuelle régulière. La bagatelle pourrait en effet avoir un rôle protecteur sur le sein. En effet, la stimulation des tétons et l’orgasme libèrent une hormone appelée ocytocine, bénéfique sur le sein.

Mais l’amour vous fait aussi tourner la tête puisque l’euphorie qui suit l’acte sexuel est due à la production par le cerveau, de la sérotonine et de la dopamine, deux véritables "messagers" du plaisir. Mais surtout, le plaisir libère des endorphines, qui provoquent un état de relaxation favorable à l’endormissement. Pour les insomniaques, les angoissés et les stressés, rien de tel qu’un peu d’amour…

A vous de jouer …

Masturbation: Bien ou mal?

Publié le 13/04/2006 à 20:12 | Auteur : Franck
" La recherche du plaisir sexuel est un désir fondamental et la masturbation est notre première activité sexuelle naturelle. C'est par elle que nous découvrons notre érotisme et que nous apprenons à avoir une réponse sexuelle, à nous aimer et à nous respecter nous-mêmes. " Anonyme

Et, dit Woody Allen : " c'est faire l'amour avec la personne qu'on aime. "

La masturbation est l'un des comportements sexuels les plus répandus. Elle désigne l'auto-stimulation des organes sexuels. Ce que l'homme et la femme apprennent sur leur propre réponse sexuelle par la masturbation les aide à mieux guider leur partenaire sur ce qui les excite pendant les rapports sexuels.

Presque tous les hommes et la plupart des femmes se masturbent à un moment ou l'autre de leur vie. La majorité d'entre nous comprenons que c'est là une forme normale et saine d'expression sexuelle. Beaucoup d'entre nous avons appris à nous sentir coupables, particulièrement si nos parents nous ont fait percevoir cet acte comme honteux et anormal. Mais, nous espérons que cela ne vous en a pas empêché parce qu'il s'agit d'un comportement naturel qui favorise l'excitation sexuelle.

La masturbation offre une excellente façon d'avoir des orgasmes fréquents. Beaucoup de femmes connaissent leurs orgasmes les plus forts par la masturbation et, ce faisant, elles apprennent à se satisfaire elles-mêmes, ce qui les aide ensuite à enrichir leur vie sexuelle.

Rappelez-vous que votre corps vous appartient, à vous et à personne d'autre. Vous pouvez choisir de le partager avec une autre personne, mais la masturbation vous permet d'être en possession de votre propre corps et de ce qui lui apporte de la satisfaction.

Les hommes et les femmes ont parfois peur que la masturbation réduise leur désir d'avoir des rapports sexuels, mais les études démontrent qu'au contraire, elle a généralement un effet positif sur les rapports de couple. Les hommes et les femmes qui ont déjà connu l'orgasme par la masturbation avant leurs premiers rapports sexuels ont souvent moins de difficulté à atteindre l'orgasme avec leur partenaire.

Faîtes vous plaisir.
[ Page précédente | Page suivante ]
©2005-2009 Oh Oui! ze Blog.com - Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs | Service offert par : ZeBlog.com